N° 29 156 - Christiane Jaquet-Berger
N° 28 155 - Billet du comité neuchâtelois
N° 27 Colloque prévention Santé
N° 26 Pour des transports performants
N° 25 Assemblée des délégués 2016
N° 24 154 - Le billet du président
N° 23 153 - Le billet du président
N° 22 153 - Prestations de la Poste
N° 21 152 - Le billet du président
N° 20 151 - Le billet du président
N° 19 151 - Assurance pour soins dentaires
N° 18 Initiative soins dentaires
N° 17 HEIDI DENEYS
N° 16 150 - Le billet du président
N° 15 Pour que les ainés puissent rester à domicile
N° 14 149 - Le billet du président
N° 13 Qui sommes-nous?
N° 12 148 - Le billet du président
N° 11 L hospitalisation de nos aînés
N° 10 ERICH PICKEL
N°  9   147 - Le billet du président
N°  8   146 - Le billet du président
N°  7   145 - Le billet du président
N°  6   Recommandations pour les transports publics
N°  5   Nouvelles du comité suisse
N°  4   Journée internationale des personnes âgées
N°  3   Vivre son existence en paix chez soi
N°  2   Le comité suisse de l’AVIVO défend plus que jamais les aînés
N°  1   prestations complémentaires

Le comité suisse de l’AVIVO défend plus que jamais les aînés

Le comité suisse de l’AVIVO

défend plus que jamais les aînés

 

Le comité suisse de l’AVIVO œuvre de manière efficace mais son travail est souvent ignoré des membres. C’est la raison pour laquelle, chaque fois que cela sera nécessaire, ce bulletin contiendra des informations sur ce qui s’est fait au niveau suisse et sur les luttes de l’AVIVO pour améliorer le sort des aînés.

Primes d’assurance-maladie des personnes âgées – En tout premier lieu, il convient de souligner que les caisses-maladie ont, pour le moment et sous la pression notamment de l’AVIVO, renoncées à prévoir des primes plus élevées pour les personnes âgées. Mais il faut rester vigilant car le lobby des caisses-maladie est très puissant sous la Coupole fédérale et il est certain que le problème refera surface. Dans quelques mois, lorsque le peuple se prononcera sur l’initiative visant à introduire une caisse unique pour les prestations de base de l’assurance-maladie, il ne faudra pas se laisser influencer par les arguments mensongers des caisses qui ne cherchent qu’à faire des bénéfices et offrent des salaires indécents à leurs dirigeants.

Primes payées en trop – Comme on le sait, plusieurs cantons, surtout ceux de la Suisse romande, ont payé des primes d’assurance-maladie beaucoup trop élevées au cours de ces dernières années. Le Conseil fédéral et le Parlement ne voulant pas ou ne parvenant pas à trouver une solution pour rembourser les assurés lésés, l’AVIVO a lancé une pétition exigeant le remboursement de ces primes. Plus de 56'000 signatures ont récemment été déposées à la Chancellerie fédérale. Elles auront pour effet d’accélérer le dossier et d’obliger les autorités fédérales et les caisses à trouver une solution équitable.

Initiative relative à l’AVS – L’Union syndicale suisse vient de lancer une initiative fédérale qui demande une augmentation de 10% des rentes de l’AVS. L’AVIVO a évidemment accepté de soutenir cette initiative mais regrette qu’elle n’ait pas été consultée au moment de la rédaction du texte. En effet, il faut surtout faire en sorte que l’amélioration profite aux plus démunis. Or, cette initiative ne règle pas ce qu’on appelle «les effets de seuil» et les personnes au bénéfice des prestations complémentaires risquent d’être lourdement pénalisées si les cantons ne relèvent pas les normes actuellement en vigueur. Par ailleurs, le comité neuchâtelois a insisté pour que le mode de calcul de l’indice des prix à la consommation soit revu, cet indice étant défavorable aux plus modestes (les dépenses courantes, par exemple la nourriture, augmentant davantage que les articles de luxe).

Dans le prochain numéro du bulletin, nous reviendrons sur cette initiative et sur la récolte des signatures.

Rémy Cosandey