N° 23 153 - Le billet du président
N° 22 153 - Prestations de la Poste
N° 21 152 - Le billet du président
N° 20 151 - Le billet du président
N° 19 151 - Assurance pour soins dentaires
N° 18 Initiative soins dentaires
N° 17 HEIDI DENEYS
N° 16 150 - Le billet du président
N° 15 Pour que les ainés puissent rester à domicile
N° 14 149 - Le billet du président
N° 13 Qui sommes-nous?
N° 12 148 - Le billet du président
N° 11 L hospitalisation de nos aînés
N° 10 ERICH PICKEL
N°  9   147 - Le billet du président
N°  8   146 - Le billet du président
N°  7   145 - Le billet du président
N°  6   Recommandations pour les transports publics
N°  5   Nouvelles du comité suisse
N°  4   Journée internationale des personnes âgées
N°  3   Vivre son existence en paix chez soi
N°  2   Le comité suisse de l’AVIVO défend plus que jamais les aînés
N°  1   prestations complémentaires

148 - Le billet du président

Billet du président

Le recrutement: une priorité absolue pour l’AVIVO

Au 31 décembre 2013, les quatre sections neuchâteloises de l’AVIVO comptaient exactement 2657 membres. A première vue, ce chiffre semble assez élevé. Mais il ne représente en fait que le 8.24% des 32'239 personnes du canton âgées de plus de 65 ans. Par région, la situation est la suivante:

· section du Locle, 396 membres sur 2848 personnes, soit 13.90%

· section de La Chaux-de-Fonds, 895 membres sur 7308 personnes, soit 12.24%

· section du Val-de-Travers, 300 membres sur 2669 personnes, soit 11,24%

· section de Neuchâtel et environs (districts de Neuchâtel, de Boudry et du Val-de-Ruz), 1066 membres sur 19'414   personnes, soit 5.49%.

Dans le courant de cet automne nous écrirons à toutes les personnes nées en 1947 et 1948 (un peu plus de 2500) pour leur proposer de rejoindre l’AVIVO. Cette campagne de recrutement ne touche que deux années car les finances de l’AVIVO ne permettent pas d’entreprendre une action de plus grande envergure.

Il y aura une dépense totale d’environ 4000 francs partagée entre les différentes sections, au prorata de leur nombre de membres. Mais il s’agit surtout d’un investissement qui, si le recrutement est bon, sera amorti en une ou deux années.

Il faut cependant rappeler que le recrutement concerne chacun et nous vous invitons à contacter un membre de votre famille, un ami ou un voisin pour leur expliquer ce que fait l’AVIVO et pour leur demander d’y adhérer. Répétons-le une fois encore: plus nous serons nombreux et plus nous seront forts.

De grands dossiers nous attendent au cours des prochaines années car les rentes versées par les assurances sociales (AVS, deuxième pilier) sont remises en question par une majorité néolibérale qui n’hésite pas à enrichir toujours davantage les riches et à appauvrir les gens modestes.

Dans un premier temps, nous pouvons contribuer à améliorer la situation en allant voter le 28 septembre et à dire oui à l’initiative demandant l’institution d’une caisse-maladie publique. Tant le comité suisse que le comité neuchâtelois de l’AVIVO soutiennent cette initiative. L’article de Christiane Jaquet-Berger, présidente de l’AVIVO suisse, résume bien les enjeux de cette votation.

Le président cantonal

Rémy Cosandey