N° 23 153 - Le billet du président
N° 22 153 - Prestations de la Poste
N° 21 152 - Le billet du président
N° 20 151 - Le billet du président
N° 19 151 - Assurance pour soins dentaires
N° 18 Initiative soins dentaires
N° 17 HEIDI DENEYS
N° 16 150 - Le billet du président
N° 15 Pour que les ainés puissent rester à domicile
N° 14 149 - Le billet du président
N° 13 Qui sommes-nous?
N° 12 148 - Le billet du président
N° 11 L hospitalisation de nos aînés
N° 10 ERICH PICKEL
N°  9   147 - Le billet du président
N°  8   146 - Le billet du président
N°  7   145 - Le billet du président
N°  6   Recommandations pour les transports publics
N°  5   Nouvelles du comité suisse
N°  4   Journée internationale des personnes âgées
N°  3   Vivre son existence en paix chez soi
N°  2   Le comité suisse de l’AVIVO défend plus que jamais les aînés
N°  1   prestations complémentaires

151 - Assurance pour soins dentaires

Initiative pour une assurance des soins dentaires

 

Le comité cantonal de l’AVIVO a décidé de soutenir l’initiative populaire pour une assurance des soins dentaires. Nous recommandons à tous les retraités de la signer et de la faire signer. Vous pouvez la télécharger sur le site Internet de l’AVIVO (www.avivo-neju.ch) ou demander des exemplaires de la feuille de signatures auprès de Rémy Cosandey, Léopold-Robert 53, 2300 La Chaux-de-Fonds, tél. 032 913 38 08 ou 079 273 45 14. Attention: une feuille ne doit contenir la signature que des personnes domiciliées dans la même commune. Toutes les feuilles, pleines ou non, doivent être retournées à Rémy Cosandey d’ici la fin du mois de juin 2015.

Pourquoi cette initiative? Tout d’abord pour faire face à une situation de santé publique préoccupante: après des décennies d’amélioration constante, que l’on doit notamment aux efforts déployés dans les écoles, on observe depuis quelques années une stagnation, voire une détérioration de la santé bucco-dentaire d’une partie de la population.

Ensuite, pour assurer un accès équitable à la santé: tout le monde n’est pas égal vis-à-vis de la santé et cela vaut tout particulièrement pour la santé dentaire; plus le statut socio-économique d’une personne est modeste, plus le risque de développer une carie et, surtout, de renoncer à se faire soigner est élevé.

Enfin, parce que prévenir vaut mieux que guérir: s’il est un domaine où cet adage est vrai, c’est bien celui de la santé dentaire. Une bonne hygiène alimentaire et dentaire ainsi que des contrôles réguliers chez le dentiste et l’hygiéniste dentaire permettent, dans la plupart des cas, de se prémunir efficacement et à moindre frais contre la carie.

Comment sortir de l’impasse actuelle? En renforçant la prophylaxie, en mettant l’accent sur la prévention et en misant sur la solidarité et la justice sociale. La création d’une assurance cantonale publique et obligatoire, sur le modèle de l’AVS, doit permettre de soulager les personnes de conditions modestes et garantir à chacun l’accès à des soins dentaires de qualité.

Combien ça coûte? Actuellement, les soins dentaires sont supportés pour l’essentiel par les ménages. Pas étonnant, dans ces conditions, si la facture du dentiste fait presque aussi mal que la fraise! On estime à 450 francs en moyenne par année et par personne les coûts de la santé bucco-dentaire. Un prélèvement paritaire maximum de 1% sur les salaires devrait permettre de couvrir l’ensemble des soins dentaires de base ainsi que les coûts des contrôles annuels. Les retraités ont tout à y gagner.

Vous pouvez téléchargez la feuille de signatures et l'argumentaire ici

Rémy Cosandey