N° 29 156 - Christiane Jaquet-Berger
N° 28 155 - Billet du comité neuchâtelois
N° 27 Colloque prévention Santé
N° 26 Pour des transports performants
N° 25 Assemblée des délégués 2016
N° 24 154 - Le billet du président
N° 23 153 - Le billet du président
N° 22 153 - Prestations de la Poste
N° 21 152 - Le billet du président
N° 20 151 - Le billet du président
N° 19 151 - Assurance pour soins dentaires
N° 18 Initiative soins dentaires
N° 17 HEIDI DENEYS
N° 16 150 - Le billet du président
N° 15 Pour que les ainés puissent rester à domicile
N° 14 149 - Le billet du président
N° 13 Qui sommes-nous?
N° 12 148 - Le billet du président
N° 11 L hospitalisation de nos aînés
N° 10 ERICH PICKEL
N°  9   147 - Le billet du président
N°  8   146 - Le billet du président
N°  7   145 - Le billet du président
N°  6   Recommandations pour les transports publics
N°  5   Nouvelles du comité suisse
N°  4   Journée internationale des personnes âgées
N°  3   Vivre son existence en paix chez soi
N°  2   Le comité suisse de l’AVIVO défend plus que jamais les aînés
N°  1   prestations complémentaires

151 - Le billet du président

Il faut oser réclamer son dû

Selon l’ASLOCA (Association suisse des locataires), l’indice de référence du taux hypothécaire va encore baisser. Il est actuellement de 2%; il est probable qu’il atteigne 1,75% en juin prochain. Il faut rappeler que la baisse d’un quart pour cent justifie une baisse de loyer d’environ 3%. Beaucoup de locataires paient aujourd’hui un loyer basé sur un indice nettement plus haut (jusqu’à 3,5%). C’est dire qu’ils peuvent prétendre à une forte baisse de leur location. Malheureusement, moins de 20% des locataires profitent de l’occasion, par ignorance ou par peur des représailles (rupture du bail en cas de revendications). Il faut leur rappeler que la loi protège le demandeur durant les trois années qui suivent la fin d’une procédure.

Pour connaître la baisse à laquelle vous avez droit, vous pouvez consulter le site du journal Bon à Savoir (www.bonasavoir.ch/loyer.php). Vous pouvez également demander au soussigné la lettre-type qu’il a rédigée. Ne vous gênez pas: la baisse de votre loyer est un droit reconnu. Les propriétaires et les gérances ne se sont pas gênés pour augmenter les loyers lorsque l’indice de référence du taux hypothécaire était à la hausse. Ils ont fait un bénéfice de 12 milliards de francs (oui, vous avez bien lu: 12.000 fois un million) en 5 ans.

Un sujet d’inquiétude: sur la pression du Conseil d’Etat qui a réduit ses subventions, NOMAD a sensiblement augmenté ses tarifs pour l’aide à domicile. Dorénavant, la situation financière des clients ne sera plus prise en compte: chacun paiera 35 francs de l’heure. L’AVIVO dénonce cette hausse et ne comprend pas l’attitude de l’Etat qui fait des cadeaux fiscaux aux riches et pénalise les plus démunis. Dans le cas particulier, on peut parler d’autogoal car les personnes touchées par la mesure ne manqueront pas de recourir à l’aide sociale ou aux prestations complémentaires.

Enfin, le canton de Neuchâtel octroie des subsides pour l’assurance maladie à 41.500 assurés (24% de la population), pour un montant de 116,2 millions de francs. Ces chiffres prouvent bien que les primes de l’assurance maladie sont antisociales et que les aînés sont particulièrement prétérités.

Dernier point: beaucoup de parlementaires voudraient affaiblir l’AVS (qui est une assurance sociale) et renforcer le deuxième pilier (qui permet aux assurances et aux banques de faire des milliards de bénéfice sur le dos des assurés) en abaissant le taux de conversion, donc le montant des rentes. L’AVIVO se battra contre ce projet qui profitera une fois de plus aux riches.

Rémy Cosandey