N° 29 156 - Christiane Jaquet-Berger
N° 28 155 - Billet du comité neuchâtelois
N° 27 Colloque prévention Santé
N° 26 Pour des transports performants
N° 25 Assemblée des délégués 2016
N° 24 154 - Le billet du président
N° 23 153 - Le billet du président
N° 22 153 - Prestations de la Poste
N° 21 152 - Le billet du président
N° 20 151 - Le billet du président
N° 19 151 - Assurance pour soins dentaires
N° 18 Initiative soins dentaires
N° 17 HEIDI DENEYS
N° 16 150 - Le billet du président
N° 15 Pour que les ainés puissent rester à domicile
N° 14 149 - Le billet du président
N° 13 Qui sommes-nous?
N° 12 148 - Le billet du président
N° 11 L hospitalisation de nos aînés
N° 10 ERICH PICKEL
N°  9   147 - Le billet du président
N°  8   146 - Le billet du président
N°  7   145 - Le billet du président
N°  6   Recommandations pour les transports publics
N°  5   Nouvelles du comité suisse
N°  4   Journée internationale des personnes âgées
N°  3   Vivre son existence en paix chez soi
N°  2   Le comité suisse de l’AVIVO défend plus que jamais les aînés
N°  1   prestations complémentaires

154 - Le billet du président

Fraternité, partage et non exclusion


Commençons par les félicitations: Denis de la Reussille, président de la section du Locle, a été élu au Conseil national. Comme l’a souligné Miguel Perez, conseiller communal au Locle, il va essayer d’insuffler à Berne une autre manière de voir les choses en parlant de fraternité, de partage et de non exclusion.
 


L’année 2016 s’annonce difficile et chargée pour l’AVIVO. En effet, en raison de la nouvelle majorité élue au Parlement fédéral, nous pouvons craindre la remise en cause de certaines prestations sociales accordées aux aînés, notamment dans le domaine des assurances sociales. Il faudra que tous les membres de l’AVIVO se mobilisent cette année au moment de la votation de l’initiative AVSPlus qui demande que toutes les rentes AVS soient augmentées de 10%. Rappelons que l’AVS, selon la Constitution fédérale, doit couvrir les besoins de base, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui.

La proposition du Conseil fédéral, qu’on appelle le «Paquet Berset», a pour conséquence d’augmenter l’âge de la retraite des femmes, de diminuer le taux de conversion du deuxième pilier et donc d’abaisser les rentes de 12%, d’augmenter la cotisation AVS et de relever le taux de la TVA. Pour faire passer ce projet antisocial, on promet un « susucre » sous la forme de quelques dizaines de francs aux nouveaux rentiers AVS mais pas aux anciens dont font partie les membres de l’AVIVO. En un mot, le «Paquet Berset» privilégie le deuxième pilier qui permet aux assurances, aux banques et aux gérants de fortune de se remplir les poches. On prétend souvent que le public coûte plus cher que le privé. Au niveau des assurances sociales, l’AVS, qui est une institution publique, a des frais généraux de 2,5% alors que le deuxième pilier, qui relève principalement du privé, a des frais généraux de 20%. Sans commentaire!

Outre les assurances sociales et la votation cantonale du 28 février (voir article à ce sujet dans ce Bulletin), nous demanderons à nos membres de faire un effort de recrutement. Nos effectifs stagnent depuis plusieurs années alors que les retraités ont plus que jamais besoin d’être conseillés et défendus.

Lors de la fête de Noël de la section du Locle, Miguel Perez, a mis l’accent sur trois problèmes d’actualité brûlante auxquels nous sommes malheureusement tous confrontés: l’intolérance, les guerres et les changements climatiques. Il nous appartient, quitte à abandonner un peu de notre confort, de prendre notre part à la résolution de ces problèmes.


Rémy Cosandey