N° 11 Activités 2ème semestre
N° 10 Le cirque Knie à prix réduit
N°  9   Course annuelle
N°  8   Conférence de printemps
N°  7   Loto de Printemps
N°  6   Assemblée générale 2014
N°  5   Fête de Noël 2013
N°  4   Deux conférences complémentaires
N°  3   Jeux de loto et de cartes
N°  2   Activités du 2ème semestre 2013
N°  1   test

Deux conférences complémentaires

 

Section interjurassienne
Delémont, Moutier, Ajoie et Franches-Montagnes

Deux conférences successives complémentaires

Après « Mettre ses affaires en ordre » du 23 mai (voir la page «Actualité» de www.seniorsjura.ch), la conférence du
11 septembre portera sur le thème
« Anticiper des décisions importantes quand on est en bonne santé. Comment ? » M. Christian Minger, président de l’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte s’exprimera sur deux possibilités du Code civil depuis le 1er janvier:

Le mandat pour cause d’inaptitude permet à une personne majeure et capable de discernement ayant l’exercice des droits civils de désigner une personne physique ou morale (un ami ou une association) qu’elle charge de lui fournir une assistance personnelle, de gérer son patrimoine ou de la représenter dans les rapports juridiques avec les tiers au cas où elle deviendrait incapable de discernement.

Les directives anticipées permettent à toute personne - mineure ou adulte - capable de discernement de fixer de manière contraignante les traitements médicaux qu’elle accepte ou qu’elle refuse au cas où elle deviendrait incapable de discernement. Elle peut en outre désigner une personne physique appelée à décider en son nom les soins médicaux à lui administrer si elle ne pouvait plus s’exprimer à ce sujet. Elle peut enfin fixer les critères sur lesquels les médecins et le représentant légal doivent se baser pour établir sa volonté présumée.