N° 11 166 - Sortie à Aarberg
N° 10 166 - Fête de fin d'année
N°  9   165 Hiver - Plaidoyer pour le bénévolat
N°  8   165 Hiver - L'Abbaye de Montbenoît
N°  7   Maison du blé et du pain
N°  6   Maison Rouge
N°  5   Course en Gruyères
N°  4   Visite du Gor à Vauseyon
N°  3   Fabrique ELSA Estavayer
N°  2   Prochaines sorties
N°  1   2017 Repas de truites

165 Hiver - Plaidoyer pour le bénévolat

Section de La Chaux-de-Fonds

Plaidoyer pour le bénévolat à l’AVIVO

 

Vous êtes-vous déjà posé la question de la qualité de votre vie ? Il y a en effet tout lieu de croire que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, surtout lorsque l’on expérimente un monde nouveau comme celui de la retraite.
Cependant, je suis persuadé qu’entre deux loisirs que l’on a soigneusement choisis ou entre deux corvées qui nous incombent, il y a des moments où on se dit qu’il serait intéressant de sortir un peu du cadre habituel, sans devoir pour autant grever ses économies, ni s’engager dans une activité trop contraignante (question boulot, on a déjà donné, merci !). C’est alors que l’idée de joindre l’utile à l’agréable en participant à un petit travail bénévole pourrait germer dans les esprits.
L’Avivo peut vous offrir une expérience de bénévolat dont je vais essayer de vous dresser la description.
Il y a d’abord la prise de contact pour se faire une idée concrète de ce dont il s’agit. Vous y apprendrez en quoi consistent les éléments principaux de l’activité de la section qui vous accueille. A ce propos, les différentes sections neuchâteloises ont des programmes annuels assez différents.
Suite à cette prise de contact, vous serez en mesure de décliner tout engagement, soit, ce que nous espérons, de vous engager pour une activité précise comme par exemple une fois par an, préparer une activité particulière, soit encore mieux, vous engager dans un de nos comités. Étant donné que j’en ai l’expérience à La Chaux-de-Fonds, je peux vous en parler.
Le comité se réunit environ une fois par mois dans une salle tranquille et prépare les activités à venir autour d’une boisson offerte. Chacun exprime librement ses opinions et la plupart du temps, le consensus règne sur la solution des éventuels problèmes. Un vote n’intervient que lorsque deux solides arguments demandent à être départagés. Les membres du comité sont invités à prendre en charge une partie des préparations décidées en séance. Tout nouveau venu dans le comité n’est pas immédiatement sollicité, rassurez-vous, toutefois ce premier contact va permettre de se choisir un domaine de prédilection.
Lors de la première prise de responsabilité, il n’est pas rare que l’on se demande : que suis-je venu faire dans cette galère ?
Je vais vous livrer mon expérience personnelle. Ce qui m’a immédiatement mis à l’aise est une grande ouverture à l’amitié. Cette expérience répond rapidement et efficacement à l’inquiétude ci-dessus, d’autant plus que la galère est finalement davantage un bateau de plaisance dont on participe au pilotage.
En conclusion, si l’expérience réussit, si vous êtes disponibles et que le coeur vous en dit, vous pourrez étendre vos relations en participant à certaines activités au niveau cantonal, voire fédéral, ainsi qu’en prenant de nouvelles responsabilités comme celle de président-e, caissier-ère ou secrétaire.
Pour un essai, contactez la présidence d’une des sections (voir la dernière page du bulletin). Nous nous réjouissons de vous accueillir.

T. G.