N° 13 177 - Mines d'asphate
N° 12 177 - Ins et Annecy
N° 11 173 - Sorties
N° 10 173 - La solidarité
N°  9   170 - Robosphère 2019
N°  8   170 - Fête de Noël
N°  7   169 - Ferme Robert
N°  6   169 - De la toison au fil
N°  5   168 - Patrimoine UNESCO
N°  4   168 - Ile st-Pierre
N°  3   168 - Château de Colombier
N°  2   166 - Sortie à Aarberg
N°  1   166 - Fête de fin d'année

169 - De la toison au fil

Section de La Chaux-de-Fonds

De la Toison au fil

Le 30 août nous étions 15 personnes pour visiter la filature « Laine d’ici » à Cernier. Après nous avoir tracé le parcours du combattant que le fondatrice, notre guide a livré pour mettre son association et son atelier sur pied, nous sommes entrés dans le vif du sujet.
La toison est d’abord triée en laine sale consacrée à l’isolation et laine propre destinée à la filature. Cette dernière passe par de nombreuses étapes avant d’être tricotable.
Le « loup » ouvre les fibres, le « tambour » fait tomber les déchets, la laine est lavée, séchée, cardée pour mettre toutes les fibres dans le même sens, puis filée une 1ère fois, ensuite 2 ou 3 fils sont tordus et passés à la vapeur pour enfin être enroulés en écheveau. Nous comprenons ainsi que ces nombreuses manipulations expliquent le prix de vente…
Notre guide nous a transmis son enthousiasme et a répondu aux nombreuses questions. Ce fut une visite intéressante et très agréable.
Après avoir fait un passage à la boutique, nous sommes allés goûter à la « Terre ô Fées » à Engollon. Avant de rentrer, nous avons visité les magnifiques peintures murales de l’ancienne église St-Pierre
datant de 1228.


Michèle Balon