N° 13 170 - Robosphère 2019
N° 12 170 - Fête de Noël
N° 11 169 - Ferme Robert
N° 10 169 - De la toison au fil
N°  9   168 - Patrimoine UNESCO
N°  8   168 - Ile st-Pierre
N°  7   168 - Château de Colombier
N°  6   166 - Sortie à Aarberg
N°  5   166 - Fête de fin d'année
N°  4   165 Hiver - Plaidoyer pour le bénévolat
N°  3   165 Hiver - L'Abbaye de Montbenoît
N°  2   Maison du blé et du pain
N°  1   Maison Rouge

170 - Robosphère 2019

Section de La Chaux-de-Fonds

Robosphère en 2019

Le 18 octobre 2019, par temps de pluie, les personnes de l’AVIVO intéressées à mieuxcomprendre les enjeux de la robotique ont eu l’occasion de visiter « Robosphère ».
Il s’agit d’une association dont l’objectif est d’informer la population et en particulier les jeunes sur ce qu’est réellement la robotique. Pour atteindre cet objectif, Robosphère met à disposition un atelier, un musée commenté, une série de vidéos actualisées ainsi que des visites forcément organisées vu les démonstrations qui les accompagnent.
Après une introduction historique rappelant qu’à l’origine le projet devait se situer au Crêt-du-Locle et avoir une ampleur de niveau international, mais vu les conditions économiques fluctuantes, ce projet dût être abandonné. Il a finalement pris la forme d’association comme on la connaît aujourd’hui.
Les visiteurs ont donc pu constater la grande variété de robots existants et l’impressionnant développement des robots actuellement en test ou déjà en déploiement.
On remarque en particulier que les robots humanoïdes ne sont de loin pas les plus répandus, et qu’il faut tout autant d’astuces pour créer un robot fabriquant à la demande une barbe à papa qu’un robot fabriquant des pralines.
L’avenir est à l’évidence une rencontre de la robotique et de l’intelligence artificielle. Toutefois, nous n’en sommes  qu’aux prémices. Un petit exposé final autour d’une tasse de thé et d’une tranche de cake a pu préciser les limites actuelles de cette intelligence artificielle encore basée sur un apprentissage long et non exhaustif d’une nature très différente de l’intelligence humaine ou même animale.
Un merci tout particulier à Monsieur Serge Bringolf pour sa présentation, ainsi qu’à Madame Madeleine Vettiger,
organisatrice de la visite.