N° 13 162 - Reportage Noël 2017
N° 12 160 - Le soliloque du Grincheux
N° 11 158 - Que sont les prestations complémentaires
N° 10 158 - Coût de la santé
N°  9   157 - Le soliloque du Grincheux
N°  8   155 - Le Soliloque du Grincheux
N°  7   153 - Les conducteurs âgés sous la loupe
N°  6   153 - Il manquait la plume !
N°  5   152 - Le soliloque du Grincheux
N°  4   152 - Grands-parents pour le climat
N°  3   151 - Le soliloque du Grincheux
N°  2   151 - L Etat tique
N°  1   150 - Le soliloque du Grincheux

155 - Le Soliloque du Grincheux

 

Un Géant Jaune arrogant

La Poste continue de prendre ses aises avec les clients que nous sommes. Elle poursuit crânement sa politique de fermeture des offices postaux. Prêles en fera les frais en avril prochain. Un village de plus de 800 habitants sans office de poste? L’impensable devient réalité.

Mais il y a plus : à Perrefitte, Armin Capaul ne reçoit plus la visite de son facteur pour le motif qu’en hiver la route est dangereuse…
Apparemment elle ne le serait que pour le postier puisque ce « client » doit aller chercher lui-même son courrier à Moutier. Un « client » peu ordinaire car il est l’instigateur d’une initiative réclamant la réhabilitation des cornes aux vaches ! Mais c’est sans doute sans rapport. Dans le Jura, le facteur ne se présente plus du tout chez la famille Müller, agriculteurs à Vermes :


même prétexte : la neige.

Ce «client » doit lui-même aller chercher son courrier à 8 kilomètres, même s’il ne tombe aucun flocon… Drôle de Poste tout de même et drôle de service à la clientèle !

On pourrait multiplier les exemples où le Géant Jaune n’est plus ce qu’il était. Mais c’est dans un autre domaine qu’il se distingue au point de déclencher une intervention d’un conseiller d’Etat Obwaldien auprès du Conseil Fédéral. Saviez-vous que lorsque la poste ouvre un colis à la douane pour en contrôler le contenu, elle facture un émolument de 13 francs au destinataire, même si le colis ne contenait rien d’illicite.
 

Arrogant le Géant Jaune ? C’est à vous d’en juger.
« Comment appelle-t-on une journée de grève chez les agents de la Poste ? Une journée d’action. »

 

Le grincheux : C.L.