N° 22 175 - Message de la rédaction
N° 21 175 - Le comité suisse
N° 20 175 - La clé des Temples
N° 19 175 - Comité cantonal
N° 18 175 - Ca bouge à la maison
N° 17 174 - Message de la santé publique
N° 16 174 - Message de la rédaction
N° 15 174 - Le mot du Comité suisse
N° 14 174 - Comité cantonal
N° 13 173 - Rencontre avec TransN
N° 12 173 - Pro Senectute
N° 11 173 - Interview
N° 10 173 - Assemblée des délégués 2020
N°  9   173 - Message de la rédaction
N°  8   172 - Le mot du Président
N°  7   172 - Le mot du Comité suisse
N°  6   171 - Santé publique
N°  5   171 - Mot du comité cantonal
N°  4   171 - Message de la rédaction
N°  3   171 - Le mot du président
N°  2   171 - Le mot du comité suisse
N°  1   165 Hiver - AVIVO & AVS 70 ans

173 - Assemblée des délégués 2020

Assemblée des délégués 2020

 

Le comité d’AVIVO Suisse, par sa présidente Mme Christiane Jaquet-Berger, a décidé d’utiliser le vote par correspondance pour cette assemblée qui aurait dû avoir lieu à Delémont.
Les délégués désignés par toutes les sections cantonales membres de l’AVIVO Suisse ont reçu les documents à domicile et ont pu aisément prendre connaissance des objets qui leur ont été soumis tels que le rapport d’activité, les comptes 2019 et le rapport des vérificateurs, le budget 2020 entre autres.
Deux résolutions ont été également soumises aux délégués dont voici quelques extraits :

Résolution 1

Refus de toute augmentation de l’âge de la retraite

L’AVIVO s’oppose tout net à toute augmentation de l’âge de la retraite pour les femmes et pour les hommes et continuera à se battre sans faiblir en ce sens, sachant que comme le prouvent les statistiques, l’indice de vie en bonne santé et sans incapacité est de 63,4 pour les hommes et de 64,5 pour les femmes.

Résolution 2

Covid 19 dans les EMS : plus jamais ça La situation de pandémie a été source d’enfermement, de solitude et  d'’isolement dans des EMS, mesures qui ont bafoué les droits fondamentaux des résidents. L’AVIVO n’incrimine pas le personnel soignant, souvent victime lui-même de cette situation mais dénonce bel et bien l’impréparation générale, sans respect du «plan de pandémie influenza de janvier 2018».

L’AVIVO ne peut imaginer qu’une situation semblable se renouvelle quelle que soit l’ampleur de la pandémie.

L’AVIVO demande donc instamment un rapport sur la situation en EMS entre mars et juillet 2020 afin que toute mesure soit prise sans attendre pour éviter le renouvellement d’une situation intolérable et insoutenable pour les résidents, leurs proches et le personnel soignant.


Gloria Barbezat