N° 22 175 - Message de la rédaction
N° 21 175 - Le comité suisse
N° 20 175 - La clé des Temples
N° 19 175 - Comité cantonal
N° 18 175 - Ca bouge à la maison
N° 17 174 - Message de la santé publique
N° 16 174 - Message de la rédaction
N° 15 174 - Le mot du Comité suisse
N° 14 174 - Comité cantonal
N° 13 173 - Rencontre avec TransN
N° 12 173 - Pro Senectute
N° 11 173 - Interview
N° 10 173 - Assemblée des délégués 2020
N°  9   173 - Message de la rédaction
N°  8   172 - Le mot du Président
N°  7   172 - Le mot du Comité suisse
N°  6   171 - Santé publique
N°  5   171 - Mot du comité cantonal
N°  4   171 - Message de la rédaction
N°  3   171 - Le mot du président
N°  2   171 - Le mot du comité suisse
N°  1   165 Hiver - AVIVO & AVS 70 ans

175 - Comité cantonal

Nous, AVIVO, défendons les futur-e-s retraité-e-s
 

L’AVS et la LPP sont peu impactées par la
crise du Covid, contrairement au reste
de l’économie, par contre, il mine le système de prévoyance. L’impact démographique
est mineur par rapport à l’effet financier
sur l’AVS et les caisses de pension.
Le Covid-19 frappe durement les personnes âgées. Cette augmentation de la mortalité produira-t-elle des effets sur la situation financière de l’AVS et du 2e pilier ?
Les retraites sont-elles en danger ? Quel est l’effet du coronavirus sur les projets de réforme de la prévoyance de l’AVS ?

Cette année s’annonce décisive pour l’avenir des retraité-e-s.
Le Parlement doit en effet débattre du projet de réforme AVS21 
qui vise à stabiliser le niveau des
rentes ainsi que le financement 
de l’AVS et également la prévoyanceprofessionnelle LPP21 aux prises avec plusieurs projets.

Dans son éthique philosophique l’AVIVO, plaide pour une vieillesse digne et autonome. Cela suppose de bonnes rentes, l’accès aux soins et des prestations médicales de bonne qualité à un prix abordable. Les seniors, même très âgés, doivent pouvoir participer à la société et jouir d’une qualité de vie optimale.
La prévoyance vieillesse doit reposer sur des objectifs
d’équité sociale et non sur une lutte entre générations,
jeunes contre aînés, toutes ces questions sont au coeur
de nos réflexions à l’AVIVO.

Le virus affaiblit l’AVS, mais les rentes sont garanties et ne sont pas en danger à court terme « Aucune hausse des cotisations ou réduction des prestations n’est à prévoir ».
Par contre, le déficit de l’AVS n’a cessé de 
se creuser depuis 2014. Il devrait perdurer, voire s’aggraver, ajoutent les économistes.
Ainsi, chers membres, il y a urgence à se
manifester pour des retraites dignes et
contre AVS21.

 

Rose-Marie Jacot
Présidente cantonale ad intérim